Le pachycéphalosaure, champion de la chasse aux oeufs… de Pâques !

Le sais-tu ?

À Pâques, le pachycéphalosaure était très redouté par les autres dinos… :
Pour ramasser les œufs*, il était prêt à foncer dans le tas…

(*en chocolat les œufs… car en réalité il était herbivore, hein, ne nous trompons pas )

Le pachycéphalosaurus, un lézard au crâne épais. Petit dessin mnémotechnique pour ne jamais oublier son nom !


Le « pachycéphalosaure » vient du grec
Pachys : épais
Kephale : tête
et Sauros : lézard.

Soit « lézard au crâne épais » littéralement…

Au départ, c’était un petit dessin mnémotechnique pour que je n’oublie plus jamais le nom de ce dinosaure, devant mes garçons passionnés…

« Mais n’importe quoi maman, ce n’est pas l’ankylosaure lui !! »
.
Ok 👍
donc chercher l’étymologie et le dessiner en joueur de football américain … ça m’a aidé..
.
Peut être vous aussi ?

Longtemps, les scientifiques se sont demandé si les pachycépalosaures utilisaient vraiment leur crâne épais pour foncer tête la première lors de combat agonistiques, (pour régler les rivalités entre les individus). *

Les réponses ont été très controversées.

« oui »

Puis des années plus tard :

« en fait non »…

Pour maintenant revenir sur le

« oui »

(Notamment grâce à l’analyse des lésions des crânes retrouvés et à l’histologie.)

Bon, une si épaisse boîte crânienne (jusqu’à 25cm d’épaisseur ) pour un si petit cerveau… on peut se demander 😉

En cette période de fêtes de Pâques, j’ai donc imaginé un pachycéphalosaure, joueur champion de football américain, fonçant dans le tas des autres chasseurs d’oeufs en chocolat..
Imbattable donc, surtout avec ses petites cornes tout autour de son crâne.
Mais alors, la question se pose ici… Qui déposait les oeufs en chocolat, au temps des dinosaures ?

Je vais me pencher sur la question, et je reviens vous voir !

A très bientôt et d’ici là bonne chasse aux oeufs à tous !


*source : wikipédia

1 commentaire pour “Le pachycéphalosaure, champion de la chasse aux oeufs… de Pâques !”

  1. Retour de ping : Comment ne jamais oublier si on avance ou recule les aiguilles des l'horloge… ou les joies du changement d'heure. - Alexandra MICHEL

Laisser un commentaire